Les hôpitaux de Lyon testent l’intelligence artificielle

AFP/Relaxnews Photo : ©metamorworks / IStock.com

Les Hospices civils de Lyon, deuxième groupe hospitalier de France, ont commencé à introduire de l’intelligence artificielle (IA) dans leurs pratiques, avec pour ambition de « repenser la vie de l’hôpital ».

Avec l’aide du géant informatique américain Microsoft, les HCL ont engagé une série de « micro-projets » qui pourraient déboucher sur des applications concrètes au deuxième semestre et en 2019 pour les urgences, indique leur directeur informatique Philippe Castets.

Continuer la lecture de « Les hôpitaux de Lyon testent l’intelligence artificielle »

1ÈRES ASSISES DE LA SÉCURITÉ GLOBALE DES TERRITOIRES

En co-organisation avec Option-Public associer au Cyber Cercle de Paris  https://cybercercle.com/

« Innover pour une approche partagée de la sécurité » La Revue Préventique, avec le soutien du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire et du Ministère de la Cohésion des Territoires, organise les 1ères Assises de la Sécurité Globale des Territoires.

Continuer la lecture de « 1ÈRES ASSISES DE LA SÉCURITÉ GLOBALE DES TERRITOIRES »

Cyber crime, santé et big data : pirates aujourd’hui, corsaires ou flibustiers demain ?

Image 20160322 32309 jemooh.jpg?ixlib=rb 1.1
Dani Latorre/Flickr

Nathalie Devillier, Grenoble École de Management (GEM)

Le banditisme sur le dark web attaque les entreprises sans épargner le secteur de la santé : établissements publics et privés de santé, organismes de paiement, toutes les organisations gérant des données de santé sont les cibles privilégiées des cyberattaques. Ces pirates pillent les ressources du big data et sont parfois recrutés tels des flibustiers. Les groupes criminels recherchent et vendent les vulnérabilités informatiques des sites Internet (Facebook dernièrement). Inversement, l’activité de corsaires du web peut dégénérer en piraterie quand ils vendent eux-mêmes des données sensibles. Ce chantage informatique frappe les hôpitaux dans le monde entier : les patients et établissements de santé sont véritablement pris en otages, la rançon : des milliers de bitcoins (millions d’euros).

Continuer la lecture de « Cyber crime, santé et big data : pirates aujourd’hui, corsaires ou flibustiers demain ? »

La modification des pratiques et des règles par les big data en santé dans un contexte mondialisé

File 20180430 135851 dwvhfn.jpg?ixlib=rb 1.1
L’entrée dans l’ère des mégadonnées change la manière de prévenir et de traiter les maladies, exigeant la définition de nouvelles règles.
Shutterstock

Dominique Thouvenin, École des hautes études en santé publique (EHESP) – USPC; Christine Noiville, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne; Emmanuel Picavet, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne; Joël Moret-Bailly, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Sandra Laugier, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La collecte, le traitement et l’emploi des mégadonnées sont en train, via les techniques du numérique, de modifier les pratiques dans le domaine de la santé ainsi que leurs modalités de régulation normative. Le projet que nous menons sur ces big data, à l’Institut des Sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (ISJPS), ambitionne d’analyser ces évolutions.

Continuer la lecture de « La modification des pratiques et des règles par les big data en santé dans un contexte mondialisé »

Qui est le propriétaire des données de ma santé ?

File 20180201 123849 884pi.jpg?ixlib=rb 1.1
Mesure de la tension à la maison. Les informations sur notre santé sont de plus en plus disponibles sous forme numérique, et partagées avec des tiers.
Shutterstock

Kim Boyer, Université Paris 2 Panthéon-Assas

Chacun d’entre nous produit une grande quantité de données sur sa santé, parfois même sans le savoir. Ce peut être un taux de cholestérol, après s’être rendu pour une prise de sang dans un laboratoire d’analyses ; un diagnostic de trouble du rythme cardiaque, suite à un bilan réalisé par le cardiologue ; un nombre de pas faits durant la journée, enregistré automatiquement par le smartphone.

Continuer la lecture de « Qui est le propriétaire des données de ma santé ? »

1ère AG des membres : bilan de la phase d’amorçage et ouverture de la gouvernance

Nos locaux étant en cours de réhabilitation et au vu le nombre de participants (27 et 4 excusés), elle a été organisée à la Maison Syndicale de Lens. Ce fut l’occasion de faire le bilan des actions et d’échanger sur le plan de charge de cette année.

Continuer la lecture de « 1ère AG des membres : bilan de la phase d’amorçage et ouverture de la gouvernance »

Pourquoi la santé du bassin minier est-elle dans le rouge ? L’analyse percutante d’un spécialiste

Fin janvier, les élus de l’agglomération Lens-Liévin (CALL) alertaient le président de la République quant à la crise sanitaire qui guette le territoire. Olivier Lacoste, qui a dirigé l’Observatoire régional de la santé durant 28 ans, fait le point. Tous les voyants sont au rouge ? Il prône un reset radical.

Source VDN Reno Vatain | 

– Comment en est-on arrivé à cette situation ? Continuer la lecture de « Pourquoi la santé du bassin minier est-elle dans le rouge ? L’analyse percutante d’un spécialiste »

Merci à tous, pour la réussite de notre premier événement !

Animé par notre Président Richard Olszewski sur les thèmes des enjeux de la cyber-confiance de la donnée public, les interventions successives ont rencontrées un public de plus d’une centaine de participants concernés et impliqués composés d’acteurs locaux (élus, DGS, DSI, prestataires, structures associatives…).

Ouverture de la conférence
par Thierry DAUBRESSE  Rapporteur du budget de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin.

La première partie était présentée par Yannick Berneron, directeur des services B to B de Hitachi Systems Security Inc. Quebec, Canada. Il a brossé l’état des lieux de la question de la cyber-sécurité au niveau international et celui des tendances quand aux réponses des sphères publics. Le consensus au niveau du positionnement  de cette question comme socle à tout projets numériques et a fortiori ceux touchant le citoyen es-qualité.

La deuxième partie a apporté un éclairage sur « l’innovation sans complexe » par Laurent Cappon Pdg d’ARAMYS  groupe DECIMA. En se basant sur des retours d’expériences locaux, il a mis en perspective l’importance du réseau, au cœur de l’innovation mais souvent parent pauvre dans les processus d’expérimentation et notamment comment déployer des solutions rapidement ou comment ne pas perdre le contrôle face à la démultiplication des objets connectés.

La troisième partie était centrée sur l’intérêt de la mutualisation des moyens et des compétences pour les territoires en vu du pilotage de la transition numérique, avec l’appel à manifestations d’intérêts autour du projet d’expérimentation sur ce thème porté par Option Public et la CALL. Eric Strobbe DSI de l’agglomération a repris l’invitation aux collectivités présentes et au-delà de nous rejoindre dans une réflexion co-construite entreprises expertes / collectivités usagers, pour bâtir ensemble les réponses innovantes au nouveaux défis de sécurité, de règlementations et d’usages qui s’imposent aujourd’hui de la même façon à tout les acteurs quelque soit leur taille ou leurs moyens.